Doctorants labellisés MAKErS

Liste non exhaustive des thèses en cours dans le périmètre de l'ITI MAKErS, classée dans l'ordre alphabétique des noms des doctorants.

ACABO Marie  Sciences humaines & sociales

Titre de la thèse : "La professionnalisation du groupe des Verts au Parlement européen (1979-ajd.)"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Sébastien MICHON (SAGE)
  • Pr Jean-Philippe HEURTIN (SAGE)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Articulant matériaux qualitatifs (entretiens, archives, ethnographie) et quantitatifs (analyse géométrique de données, prosopographie), la thèse prend pour objet les écologistes au Parlement européen depuis leur entrée dans l'institution jusqu'à aujourd'hui. L'objet de la thèse englobe notamment la question de l'évolution de la division de travail politique et parlementaire et se penche tout particulièrement sur le rôle et sur les trajectoires des collaborateurs des élus et du groupe que sont les conseillers politiques, assistants, permanents et fonctionnaires.

Contact : marie.acabo[at]unistra.fr

ARSLAN Kerem Görkem  Sciences juridiques

Titre de la thèse : "Développement des religiosités hétérodoxes issues de la Turquie contemporaine en comparaison avec le rétablissement et la reconnaissance de nouveaux mouvements religieux néopaïens en Europe"

Superviseurs de thèse :
  • Pr Samim Akgönül (DRES)
Ecole Doctorale des sciences juridiques (ED 101)

Résumé

La thèse a pour objet la reconstitution des anciennes croyances et coutumes dans la République de Turquie d’aujourd’hui. Ce phénomène « semi-transparent », en ce qu’il repose principalement sur la vulgarisation de l’utilisation d’internet dans les foyers, se développe malgré (ou peut-être à cause du) le contexte islamoconservateur qui prédomine dans le pays. En particulier, les nouvelles religiosités hétérodoxes, telles que les croyances néopaïennes et les spiritualités avec pratiques rituelles, se sont sensiblement accrues en Turquie depuis le début des années 2000, de manière concomitante avec les vagues de réactivation des croyances locales préchrétiennes en Europe.

La thèse ambitionne de fournir une grille d’explication inédite et originale de ce phénomène en vue d’en améliorer la compréhension des enjeux. Sont ainsi examinés les facteurs de diffusion des identités néopaïennes et la circulation des nouveaux mouvements notamment au XXe siècle en Europe, leurs stratégies d’implantation et leur (non) reconnaissance étatique. Les conséquences de la diffusion des mouvements néopaïens en Occident dans certains domaines tels que le nationalisme, les enjeux environnementaux et la protection patrimoniale sont aussi étudiées. Les éventuels résultats de l’implantation de ces mouvements dans un contexte dominé par l’islam normatif en Turquie sont également traités dans cette thèse.

La question de recherche sera de déterminer comment ces identités  hétérodoxes  nouvellement établies, non reconnues au niveau politique, créent une sous-culture dans la société et comment elles sont définies par la marginalité. Le champ d’action de ces nouveaux mouvements religieux étant essentiellement les médias numériques, le rôle des outils d’information-communication et d’internet dans la diffusion de ces croyances fera l’objet d’une attention particulière.

Contact : kg.arslan[at]unistra.fr

ASSAILLY Laurène  Sciences humaines & sociales

Titre de la thèse : "Politiques des données de santé : entre production hospitalière et stratégies européennes d’innovation. Le cas de la mise en place du réseau d’entrepôts de données PAISaGE"

Superviseurs de thèse :
  • Pr Hélène MICHEL (SAGE)
  • Erik-André SAULEAU (iCube)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Depuis une dizaine d’années, les promesses de la santé algorithmique se multiplient dans le discours public et annoncent une « révolution en santé ». Elles reposent sur l’exploitation de données secondaire de santé, qui suppose une mise en donnée du système de santé. Cette thèse en science politique prend pour objet un projet de réseau d’entrepôts de données hospitaliers comme exemple pour analyser les dynamiques locales, nationales et européennes des politiques des données de santé. Elle vise à étudier et rendre visible les pratiques de travail concrètes nécessaires à l’existence même des données. Décrire la chaine de traitement des données hospitalières, de leur production aux promesses qui motivent leur exploitation, permet d’analyser les articulations, tensions et concurrences entre les différents niveaux où l’exploitation et le gouvernement de ces données sont susceptibles d’être opérés.

Contact : assailly[at]unistra.fr

BOUADI Yamina  Sciences juridiques

Titre de la thèse :"Le droit à la vie privée face à l’usage de l’intelligence artificielle en France et en Allemagne : l’exemple de la prévention et de l’investigation des infractions pénales."

Superviseur de thèse :
  • Pr Juliette LELIEUR (DRES)
  • Pr Dominik BRODOWSKI (Univ. de la Sarre)
Ecole doctorale 101, Sciences Juridiques, Sciences Politiques, Histoire

Résumé

Traditionnellement, l’ingérence dans le droit à la vie privée est prévue et considérée légitime, sous certaines conditions, lorsqu’elle émane des autorités de prévention et d’investigation des infractions pénales lors de l’exercice de leurs fonctions. L’utilisation de dispositifs d’intelligence artificielle (IA) par ces autorités s’intensifie face au volume massif de données personnelles, dont sensibles, qu’elles doivent traiter. L’autonomie d’apprentissage de ces dispositifs et l’opacité de leur fonctionnement sont tels qu’ils contribuent à l’avènement d’une nouvelle forme d’ingérence dans le droit au respect de la vie privée. Ce travail se donne alors pour objectif d’étudier face à l’usage de l’IA par ces autorités en France et en Allemagne, la conciliation entre ; d’une part, le maintien de l’ordre public en tant qu’objectif à valeur constitutionnelle, par l’efficacité de la prévention et l’investigation des infractions pénales. D’autre part, la préservation du droit fondamental au respect à la vie privée.

Contact : yamina.bouadi2[at]etu.unistra.fr
 

BOYER Pauline  Sciences humaines & sociales

Titre de la Thèse : "Données ouvertes et transformations de l’action publique dans l’enseignement supérieur et la recherche"

Superviseurs :
  • Pr Romuald NORMAND (SAGE)
  • Dr Julien GOSSA (ICube)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Au cours de la dernière décennie, on observe la mise en place d’une politique nationale et européenne d’ouverture des données. Ces données sont de plus en plus nombreuses, disponibles et précises. Elles restent cependant souvent difficilement exploitables en raison de la diversité des sources dont elles sont issues, de leur complexité, et de leurs logiques hétérogènes de production. Les données ouvertes demeurent en particulier sous-exploitées dans l’analyse des politiques et de la transformation de l’action publique. Ce constat est d’autant plus saillant dans le champ de l’enseignement supérieur et la recherche, dont le paysage est en recomposition à la suite de nombreuses réformes de grande ampleur menées ces dernières années (autonomie des universités, politique de site, politique de différenciation, financement par appels à projets, …).

Ce projet de thèse se propose d’étudier le rôle que jouent les données dans l’analyse des transformations de l’action publique dans le champ institutionnel de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il consiste à mener, d’une part, un travail d’objectivation des effets des réformes dans l’ESR, à travers la conception d’une méthodologie de production et d’exploitation des données ouvertes et, d’autre part, à discuter les différentes formes d’appropriation par différents agents de ces données et des indicateurs qui en résultent.

Contact : pauline.boyer[at]cnrs.fr


DEVERSON Audrey  Sciences juridiques

Titre de la thèse : "La protection sociale des femmes immigrées dans l’Union européenne : le
cas des travailleuses en situation de migration temporaire en France et en Espagne"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Marco ROCCA (DRES)
Ecole doctorale des Sciences Juridiques (ED 101)

Résumé

La thèse porte sur la protection sociale des femmes immigrées dans l’Union européenne, en
se focalisant sur les femmes en situation de migration temporaire venues travailler en Europe,
et plus particulièrement en France et en Espagne. La thèse interroge les défis soulevés par la
tension entre la « féminisation » de la migration et la limitation des voies légales de migration
vers l’Union européenne. La neutralité des politiques de migration du travail ayant des effets
dans l’invisibilisation et la précarisation de la main d’œuvre féminine dans le cadre des
migrations temporaires, il s’agit d’analyser comment ces effets conduisent à une exclusion de
ce collectif des systèmes de protection sociale.

Contact : audrey.deverson[at]etu.unistra.fr

DIAZ Anna  Sciences juridiques

Titre de la thèse : "Le rôle des ONG de solidarité internationale dans l’amélioration de l’effectivité des droits fondamentaux"
Superviseurs de thèse :
  • Pr Mélanie SCHMITT (DRES)
Ecole doctorale des Sciences Juridiques (ED 101)

Résumé

Cette thèse sera consacrée à l’analyse des moyens et mécanismes d’action des ONG de solidarité internationale et leur contribution à l’amélioration de l’effectivité des droits humains. Dans le cadre d’un contrat Cifre, le présent travail de recherche se propose de déterminer dans quelle mesure une structure telle que Coordination SUD contribue au renforcement des normes juridiques et de leur application de sorte à permettre une meilleure effectivité des droits fondamentaux, effectivement ressentie par leurs destinataires.

Contact : anna.diaz[at]etu.unistra.fr

EBELING Antoine  sciences économiques

Titre de la thèse : "Impact macroéconomique de modalités alternatives du financement de la transition écologique : Application à l’Union Européenne"

Superviseur de thèse :
  • Dr Amélie BARBIER-GAUCHARD (BETA)
  • Dr Samuel LIGONNIERE (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

Cette thèse propose une évaluation des politiques climatiques européennes.
A travers l’analyse théorique et empirique de plusieurs instruments financiers (BEI, Budget Européen), cette thèse cherche à comprendre les mécanismes et les déterminants de l’allocation d’investissement vert dans l’UE.

Article(s) publié(s) :

  • Antoine Ebeling, « La Banque européenne d’investissement : la banque du climat de l’Union européenne ? » Bulletin de l’Observatoire des Politiques Économiques en Europe, vol. 6, 41 - 46, Été 2021.
Contact : a.ebeling[at]unistra.fr

FRECHEVILLE Romane  Sciences économiques

Sujet de la thèse : "Action publique et genre : les déterminants socio-économiques d’un impact genré des dépenses publiques en Europe"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Magali JAOUL-GRAMMARE (BETA)
  • Dr Faustine PERRIN (BETA)
Ecole Doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

En adoptant une approche interdisciplinaire principalement tournée vers l’économie, la sociologie et les science politiques, la thèse tentera de mettre en lumière les facteurs sociaux, politiques, économiques et culturelles qui favorisent l’émergence de cet impact genré des dépenses publiques en Europe. Il s’agit ici de comprendre quels sont les facteurs propres à l’action de l’État qui favorisent l’apparition d’un effet genré des dépenses publiques tout en prenant en compte l’économie domestique et les rapports de genre au sein des foyers. L’objectif de la thèse est d’apporter des pistes de réflexion sur la façon dont les instruments budgétaires peuvent prendre en compte les rapports de genre, au sein du foyer et sur le marché du travail, dans une optique de favoriser l’égalité de genre.

Contact : rfrecheville[at]unistra.fr

GENY Marie  Sciences juridiques

Titre de la thèse : "La gouvernance des données de santé. L’exemple des outils d’amélioration du parcours de soin"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Thibault de RAVEL D'ESCLAPON (DRES)
Ecole doctorale des Sciences Juridiques (ED 101)

Résumé

L’amélioration et la simplification du parcours de soin sont au cœur des préoccupations de la recherche médicale, mais également des acteurs et décideurs politiques qui en font un objectif décisif et légitime tant cette exigence est cardinale. La finesse et la précision du diagnostic, la prise en charge du patient dans les meilleures conditions sont autant d’éléments, parmi d’autres, qui permettent de renouveler et d’approfondir la qualité de la relation médicale. Dans ce contexte, l’innovation technologique, dans le domaine de la santé, est pionnière. Elle suscite néanmoins une réflexion éthique, puis juridique, notamment parce qu’elle fait appel à un recours massif de données, dites « sensibles », qui doivent être protégées, au même titre que la recherche médicale doit être encouragée.

Dans le cadre de cette thèse, l’un des objectifs est de construire un cadre éthique et juridique, allant possiblement plus loin que le cadre actuel résultant notamment de la loi Informatique et Libertés et du RGPD, dans le cadre des ressources que propose le projet « Territoire de santé de demain », porté par l’Eurométropole de Strasbourg et plusieurs partenaires.

Contact : marie.geny[at]unistra.fr

 


GOETSCHY Maïlys  Sciences humaines & sociales

Titre de la thèse : "Dynamiques socio-spatiales des couples cohabitants de même sexe en Europe"
Superviseurs de thèse :
  • Pr Philippe CORDAZZO (SAGE)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Cette thèse vise à étudier l’évolution de la cohabitation des couples de même sexe dans l’ensemble de l’Europe, sur la période la plus longue possible, c’est-à-dire depuis une vingtaine d’années environ. Pour répondre à cet objectif général, nous mobilisons les données de deux enquêtes européennes harmonisées : l’enquête de l’union européenne sur les forces de travail (EU-LFS) et statistiques de l’union européenne sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC). 

La thèse est structurée autour de trois questions de recherche :

  1. Comment a évolué la proportion de couples de même sexe cohabitants dans les pays européens ?
  2. Quelles sont les interactions entre les législations, les systèmes de valeurs et d’opinion et l’évolution de la cohabitation des couples de même sexe ? (
  3. Comment le profil sociodémographique des couples de même sexe cohabitants a-t-il évolué au fil du temps en Europe ? 
Contact : mailys.goetschy[at]unistra.fr

GUERFI Sarah  Sciences juridiques, sciences politiques, histoire

Titre de la thèse : "Du millet à la nation, le nationalisme assyro-chaldéen et sa diaspora en Europe ( XX-XXIème s.)"

Superviseur de thèse :
  • Dr Samim AKGÖNÜL (DRES)
  • Pr Stéphane DE TAPIA
Ecole doctorale 101, Sciences Juridiques, Sciences Politiques, Histoire

Résumé

Dans le cadre de ce travail de recherche, un récit national sous forme manuscrite, accompagné d’une carte mentale, en provenance de Mardin, inspire notre réflexion. Cette source primaire est écrite par une autorité politique et spirituelle du nom de Yuhanon Dolabani, en 1938. 

La date de son écriture, caractérise une période charnière durant laquelle les frontières entre la Turquie et l’Iraq sont officiellement définies. Mais, pour Yuhanon Dolabani, cette délimitation frontalière entre les Etats contemporains, est remise en cause, notamment par le biais du patrimoine archéologique.

 L’auteur, en effet, utilise les découvertes archéologiques occidentales, pour contextualiser le XXème siècle, qu’il relie à la période antique, comme pour souligner l’identité chrétienne de l’Anatolie ainsi que son rattachement avec Byzance. L’accent est pointé sur les formes de séparatismes avec la nation ottomane, puis turque. Dans les mêmes perspectives, la représentation du territoire, son inclinaison et les noms des localités, permettent de comprendre les liens historiques, culturels et politiques, entre l’ensemble des populations appelées assyro-chaldéennes et le monde occidental. 

Yuhanon s’approprie le discours et l’imaginaire collectif occidental dans la construction de son identité, lui-même puisant ses sources dans les récits bibliques et l’assyriologie. L’écriture permet de relever une identité plurielle, qui s’adapte à son environnement géographique. L’auteur, en effet, n’hésite pas à introduire des règles et des normes ottomanes, propre à l’islamité, ainsi que des codes culturels propre à l’Occident et au monde latin-grec. 

Par la même occasion, la mention des découvertes archéologiques ainsi que des protagonistes du monde anglo-américain, révèle l’influence politique dans la région, et où effectivement la question du patrimoine archéologique, fut déterminante, dans le rapprochement élaboré avec les populations. 

Les archives occidentales, prises en comparaison des personnalités mentionnées dans ce manuscrit, confirment cette hypothèse et mettent en évidence l’existence de projets urbanistiques dans les périphéries de l’Empire. ( Eglises, séminaires, écoles professionnelles, catéchismes, hôpitaux, résidences) Les missionnaires, dans ce cadre, en relation constante avec les armées des nations occidentales, assuraient le soft power, lors des périodes conflictuelles du XXème siècle. 

Chacune des nations occidentales avaient pour but de créer des alliances politiques et militaires avec les populations concernées en vue de combattre les Turcs. Il est à constater, qu’une grande attention, dans le manuscrit, est portée sur la délimitation des frontières menées par les anglo-américains entre la Turquie et l’Iraq, et où l’auteur consacre tout un chapitre pour déconstruire la présence des turcomans dans les périphéries de l’Empire, en vue de rattacher la région du Tur Abdin à l’Iraq, sous l’égide d’une même autorité politique. Mais, les propagandes mises en place par les Américains en vue de favoriser l’exil des populations, en faveur de leurs intérêts, mène à la construction des Etats contemporains. 

La France, pourtant, dévouée pour un Etat assyro-chaldéen, pour assurer sa présence dans la région, est amenée à restreindre ses ambitions face à la suprématie de ses coreligionnaires. Cependant, l’intérêt de la France et des pays occidentaux, pour la réhabilitation du patrimoine « assyrien » a le mérite de faire ressurgir les événements du passé, et de prendre en considération, cette fois, le poids des diasporas contemporaines, auprès des institutions internationales et européennes. Les phénomènes de patrimonialisation dans le Tur Abdin, ou encore la protection accordée pour le patrimoine assyrien en Iraq, soulève la question de comprendre, à la fois, la manière à laquelle la diaspora s’identifie par rapport à ce patrimoine archéologique, d’en analyser les différentes divisions, conceptions du politique et du religieux, mais également la place de ce patrimoine, comme outil de politique, susceptible de déconstruire les rapports de force dans la région.

Article(s) publié(s)
  • "Quand l’éducation rime avec nation" In Ninway, septembre 2021, numéro 26, pp 36-39.
Contact : sarah.guerfi[at]etu.unistra.fr

HARDY Pénélope  Sciences juridiques

Titre de la thèse : "Le droit à la sécurité sociale des travailleurs hypermobiles dans l’Union européenne. Le cas des artistes itinérants du secteur du spectacle vivant en France, Belgique et aux Pays-Bas"

Superviseur de thèse : 
  • Pr Mélanie SCHMITT (DRES)
Ecole Doctorale sciences juridiques (ED101)

Résumé

Le droit à la sécurité sociale est un droit humain fondamental reconnu et protégé au sein de l’Union européenne. Dès lors, la protection de ce droit pour l’artiste itinérant doit être assurée dans toutes les phases de sa vie professionnelle. En raison de la dimension mobile inhérente à la profession d’artiste du secteur du spectacle vivant, nous recherchons une manière de protéger ce droit dans la mobilité par la voie des libertés fondamentales de circulation et par la citoyenneté européenne. De plus, il ne suffit pas d’étudier la reconnaissance du droit et ses voies de protection théoriques et abstraites ; encore faut-il envisager l’accès concret aux régimes de protection sociale et aux prestations ainsi que la continuité de cette protection, malgré l’hypermobilité, la pluriactivité et la polyvalence de l’artiste itinérant.

Notre recherche est donc construite autour de deux axes complémentaires. Le premier est abstrait, théorique et global. Il repose sur l’examen, d’une part, du fondement du droit à la sécurité sociale dans l’Union européenne (et de sa protection) et, d’autre part, des voies de protections identifiables dans les instruments existants du droit de l’UE. Le second est concret et pratique. Il s’intéresse à la réalisation du droit à la sécurité sociale et, partant, de l’accès aux prestations de sécurité sociale de l’artiste itinérant par la mise en œuvre des règles de coordination des régimes nationaux de sécurité sociale afin d’en souligner les insuffisances et de proposer des remèdes au sein des instruments existants de l’Union européenne et par la recherche d’éventuels nouveaux instruments ou voies d’actions. Au terme de nos développements, nous interrogerons l’universalité de la protection du droit à la sécurité sociale au sein de l’Union européenne.

Article(s) publié(s)

  • P.Hardy, M. Rocca, « Arrêt “CRPNPAC et Vueling Airlines” : travailleurs détachés et conditions du retrait d’un certificat de détachement par le juge national », JDE, 2020, p 399.
Contact : p.hardy[at]unistra.fr

JACOB Eva  Sciences économiques

Titre de la thèse : "Une nouvelle protection sociale basée sur le revenu universel : analyse théorique et expériences de terrain"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Magali JAOUL-GRAMMARE (BETA)
  • Dr Herrade IGERSHEIM (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

Cette thèse s’intéresse au revenu universel à travers une approche multidisciplinaire mêlant une analyse économique, d’éthique économique et sociale et historique. L’objectif est dans un premier temps de déterminer dans quelles mesures un revenu universel peut constituer une politique publique juste et dans un deuxième temps, il est question de déterminer si le revenu universel consiste uniquement en une réflexion théorique ou bien, s’il peut être appliqué dans la réalité. Pour cela, nous dressons un état des lieux de la littérature du revenu universel en confrontation avec les théories éthiques et nous montrons que le principal écueil de cette littérature est son caractère essentiellement théorique, manquant d’applications liant la théorie à la pratique. Nous proposons donc de compléter notre analyse en menant une étude en laboratoire pour voir comment est perçu le revenu universel et une analyse de terrain en collaboration avec la Ville de Strasbourg pour évaluer les effets du revenu universel dans le cadre d’une expérience naturelle.

Contact :   eva.jacob[at]unistra.fr

JALABERT Nicolas  Sciences économiques

Titre de la thèse : "Gender vulnerability : an explanation of women’s underrepresentation in academic research".

Superviseur de thèse :
  • Dr Magali JAOUL-GRAMMARE (BETA)
  • Dr Sandrine WOLFF (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

This thesis aims to tackle the interdisciplinary issue of under-representation of women in academic research. Many gender gaps remain persistent in academia, women tend to be less represented in some areas of research, be rewarded fewer awards, occupy fewer high position jobs and may appear less productive in terms of research output. We undertake to investigate the hypothesis of a vulnerability; a biggest exposition to a risk or specifics phenomenon that might hinder women’s career, such as stereotypes or other types of gender biases. Identifying the existence of gender biases and especially their specificities would allow to lead public intervention with a better understanding of the underlying mechanism.

Contact : n.jalabert[at]unistra.fr

JOUBAIRE Sarah  Sciences humaines & sociales

Titre de la thèse : "Mobilités et immobilités résidentielles en lien avec les trajectoires de formation et d'emploi des habitants des territoires dits « fragiles » et transfrontaliers à partir du cas d'étude de la Lorraine"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Sylvie DUBUC (SAGE)
  • Dr Philippe CORDAZZO (SAGE)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Cette thèse a pour objectif de mesurer les liens entre mobilités résidentielles et les trajectoires individuelles de formation et d’emploi des résidents de la Lorraine. Face aux enjeux sociétaux et économiques actuels, de nombreuses problématiques autour de l’attractivité et des inégalités territoriales émergent. Il s’agit d’analyser les trajectoires d’emploi en fonction des qualifications des jeunes adultes et de voir comment ces trajectoires s’associent aux mobilités différenciées des habitants de ces territoires, s’interrogeant sur l’(in)adéquation formation-marché du travail local et transfrontalier. Ce travail se base sur des données multiples (recensement, Enquête Génération, SISE, EDP, fichiers mobilités transfrontalières…), avec une approche interdisciplinaire et des méthodes majoritairement quantitatives (multivariées, multiniveaux, longitudinales, analyse spatiale) et qualitatives (enquêtes biographiques, entretiens).

Contact : joubaire[at]unistra.fr

LOPES-SCODRO Catharina  Sciences juridiques

Titre de la thèse : "Migration, gender and (precarious) work at the European Union: an investigation of
the emergence, strengthening, and legal status of au pairing in France".

Superviseur de thèse :
  • Dr Marco ROCCA (DRES)
Ecole doctorale des sciences juridiques (ED101)

Résumé

This Ph.D. research investigates first, if, in the trajectory of the common regulation of the European Union, there was a movement towards the construction of the normative model/universalization of the standard employment relationship that enabled the rising forms of precarious employment.
Second, it considers how this regulation enabled the emergence and strengthening of the au pair program in the EU Member States– in this case, France – and of the legal status of au pairs. The choice of the French legal system is based on its pionerism in the ratification of the European Agreement on Au Pair Placement No. 068 (1969), wich defined that the au pair person “belong[s] neither to the student category nor to the worker category but to a special category”, as well as on the early attention the topic received in fron of the French courts. Indeed, the Cour de Cassation had to contend with the nature of the au pair relationship already in the 70s

Contact : catharina.lopes-scodro[at]etu.unistra.fr

METZ Théo  sciences économiques

Titre de la thèse : "Comités budgétaires indépendants et discipline budgétaire dans l'Union Européenne".

Superviseur de thèse :
  • Dr Amélie BARBIER-GAUCHARD (BETA)
  • Dr Thierry BETTI (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

Les comités budgétaires indépendants sont de jeunes institutions, apparues pour la plupart après la crise de la dette souveraine dans l’UE, ayant pour but d’ancrer les engagements des gouvernements à retrouver un chemin soutenable des finances publiques. L’objet de cette thèse est d’introduire les comités budgétaires indépendants dans un modèle économique théorique de type « Behavioral New Keynesian model » à agents hétérogènes et à rationalité limitée afin de démontrer que ces instances peuvent jouer un rôle majeur sur l’ancrage des anticipations de la dette publique des agents économiques et in fine sur la volatilité de celle-ci. L’objectif est donc de montrer que ces jeunes instances qui jouent déjà un rôle important dans le débat public actuel, peuvent améliorer davantage le processus budgétaire européen et la transparence budgétaire avec un pouvoir d’ancrage des anticipations supplémentaire.

Contact : theo.metz[at]unistra.fr

PERALTA-GUTIERREZ Laura  Sciences économiques

Titre de la thèse : "Economie de la déforestation et du conflit"

Superviseur de thèse :
  • Dr Julien JACOB (BETA)
  • Dr Philippe DELACOTE (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

This PhD thesis will analyse how deforestation is affected by environmental conservation and post-conflict policies in Colombia. Furthermore, it will explore opportunities to reduce deforestation in forests managed by native indigenous communities. The research will be divided into four thematic axes. First, it will analyse the impact of the restitution of land rights on deforestation while considering the internal conflict context, using a Difference in Differences strategy. Second, it will explore the impact of conservation policies and how they interplay with other programs like the Land Restitution Law. For this it will use a triple difference approach to determine the impact of environmental policies with Land Restitution Law. Third, it will analyse the impact of restitution of communal land to indigenous and Afro-Colombian communities using a Difference in Difference strategy and considering ethnical and ecological diversity. Finally, using tools of behavioural economics and exploiting the country's context of ethnic diversity, it will analyse the decision-making process through a communal management goods experiment, including the management of risk and uncertainty within communities.

Contact : lperalta[at]unistra.fr

PLACIDE-BREITENBUCHER Guillaume  Sciences humaines & sociales

Titre de la thèse : "Les apprentis de la démocratie. Socialisation(s) au sein de la bourse parlementaire internationale du Bundestag"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Sébastien MICHON (SAGE)
  • Dr François BUTON (Triangle-UMR5206)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Le travail de thèse, réalisé en sociologie et en science politique, porte sur l’Internationales Parlaments-Stipendium (IPS), une bourse d’échange du Bundestag allemand qui permet chaque année à une centaine de jeunes du monde entier de découvrir le système politique allemand et de réaliser un stage dans le bureau d’un député fédéral.

Contact : guillaume.placide-breitenbucher2[at]etu.unistra.fr

QUARREY Marie  Sciences humaines et sociales

Titre de la thèse : "L’Etat par-delà les frontières : pratiques et représentations de la mobilité dans l’impôt des contribuables frontaliers français en Suisse"

Superviseurs de thèse :
  • Pr Vincent DUBOIS (SAGE)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Cette recherche part d’un paradoxe qui se présente d’emblée au regard du spectateur attentif au guichet : le décalage entre la notion de résidence selon les enquêtés et la notion de résidence utilisée comme critère juridique de définition de l'impôt par l’Administration.

En effet, les contribuables transfrontaliers pensent leur mobilité en fonction de leurs trajets professionnels. Ils expliquent ainsi leur mobilité en fonction des déplacements physiques et spatiaux, motivés par le marché de l’emploi helvétique. L’administration fiscale, comme d’autres administrations françaises (Bargel, 2019), utilise la notion de résidence dans un autre sens. Elle impose toute personne résidente effectivement en France et/ou bénéficiant de revenus de source française. Ce principe entraîne l’application d’un régime de droit commun pour les contribuables résidents fiscaux en France alors qu’il applique un régime dérogatoire, moins avantageux, à tous les contribuables résidents fiscaux hors de France mais générant des revenus en France. Mais qu’en est-il des personnes résidant en France mais générant un revenu étranger ?

La situation des travailleurs frontaliers met en délicatesse ce principe puisqu'elle se situe au carrefour de plusieurs statuts de droit et souffre de plusieurs exceptions. Certains français sont considérés comme résidents fiscaux alors même qu’ils résident une partie de l’année à l’étranger (fonctionnaires diplomatiques). Certains contribuables frontaliers travaillant à Genève sont soumis à l’impôt sur le revenu suisse tandis que des contribuables frontaliers travaillant à Neuchâtel seront imposés en France. Enfin, nombreux frontaliers exercant dans le corps diplomatique échappent à la focale de l’Administration. Dans ce contexte, comment rendre compte de et articuler la mobilité alors même que les catégorisations légitimes se heurtent aux catégories de sens commun et pratiques effectives des contribuables ? Comment se fabrique la mobilité dans le traitement bureaucratique ? Comment celle-ci est interprétée, passée sous silence ou réappropriée dans les pratiques et le rapport aux institutions des individus ?

Ce paradoxe propose ainsi d’explorer trois horizons : la socio-genèse d’une catégorisation de mobilité transfrontalière dans l’impôt, l’appropriation de ces catégories de mobilité dans les pratiques et rapports aux institutions des contribuables et enfin, la revendication de la mobilité dans le discours sur l’impôt.

Contact : mquarrey[at]unistra.fr


TAGLIANI Elena  Sciences humaines & sociales

Titre de la thèse : "La fonction publique territoriale italienne vue par les yeux de ses fonctionnaires. L’action publique régionale en Europe au prisme de l’ethnographie de la pensée"

Superviseurs de thèse :
  • Dr Vincent DUBOIS (SAGE)
Ecole Doctorale sciences humaines et sociales (ED 519)

Résumé

Les études sociologiques sur les mutations en sens néo-managérialiste des organisations publiques mettent l’accent sur les distorsions que la Gestion Par la Performance (GPP) apporte à l’action publique, en raisonnant à partir des effets néfastes qui s’avèrent dans les pratiques des agents publics, soit au guichet soit dans les rapports de force et dans les socialisations professionnelles. L’analyse des changements dans les structures de l’organisations, et par conséquence dans les conditions de travail, fait conclure que les agents publics sont induits à respecter à tout coût les objectifs les plus inanes fixés par le management dans l’effort de « rationnaliser » le fonctionnement de l’organisation, ce qui les force à passer à côté du soin vers les usagers que devrait être leur objectif primaire.

Ma recherche, à partir d’un questionnement ethnographique des pratiques des agents publics et des postures subjectives qu’ils mobilisent par rapport et en réaction aux injonctions managériales, mets en lumière d’autres aspects de ce phénomène, à partir d’une approche épistémologique et méthodologique inspiré à l’anthropologie interprétative.

En fait, les agents publics de la fonction territoriale italienne vivent les mutations de l’organisation d’appartenance le plus souvent avec un sentiment d’inadéquation et de dépaysement, qui ne sont pas liées aux années de service mais plutôt aux changements desprésupposés qui avaient fait l’objet du choix de travailler dans le public. Par conséquence ces employés, à la suite d’une réflexion profonde sur le sens de leur travail, choisissent d’adapter les nouvelles injonctions du GPP au réel de leur métier par l’intervention d’une multiplicité de dispositifs originaux ; ils développent donc des formes de pensée du politique dont on peut voir l’influence dans la mise en place des politiques.

Un deuxième volet de ma recherche aborde le rapport à l’Europe des agents publics chargés de la mise en œuvre au niveau local de projets européens, sur les traces de la sociologie de l’action publique qui a étudié les influences réciproques entre dimension européenne et locale des politiques de cohésion territoriale et la naissance des professionnalités européennes à l’intérieur des organisations régionales bénéficiaires des fonds structurels. Confrontés avec l’idée d’Europe au cours des travaux de mise en œuvre de la politique de cohésion, les cadres de la Région apprennent à échanger et collaborer avec des homologues d’autres régions, et ont su s’approprier des concepts et valeurs européennes pour en conceptualiser une version adaptée au niveau local, en créant de nouvelles pratiques et modalités de travail qui contribuent à donner un sens nouveau à l’action publique.

Le premier souci des fonctionnaires, ce qu’ils considèrent « bien travailler », c’est de répondre aux usagers dans une façon utile, de poursuivre ce qu’est l’intérêt public, à savoir non seulement les instances des groupes de lobby ou des organismes représentatifs, mais aussi, et surtout, de « tenir compte » et « faire compter » dans les politiques les nécessités des plus faibles et vulnérables. Ce qu’ils voient comme le but ultime de leur métier, pour lequel souvent ils sont prêts à renoncer aux avancements de carrière ou à la reconnaissance professionnelle dans l’évaluation des performances.

Dans leur démarche professionnelle les employés de la Région se procurent en autonomie les outils professionnels et intellectuels pour « bien travailler », parfois même au détriment de leur carrière. La naissance d’une génération de professionnels de l’Europe au sein d’une région, qui n’embauche plus que des économistes et des professionnalités STEM, et qui ne contemple pas dans son organisation des bureaux spécialisés dans la mise en œuvre des programmes et projets européens, semble en effet le produit des efforts des employés qui, bon gré mal gré, ont eu occasion de se cimenter dans un groupe de travail avec des homologues d’autres régions européennes. Souvent en rapportant dans la Région des idées et des modalités de travail innovantes à tester dans l’ordinaire, et presque toujours en ouvrant l’esprit à d’autres perspectives.

Contact : elena.tagliani[at]etu.unistra.fr

TUNG Sarah  sciences économiques

Titre de la thèse : "The University-Industry intermediaries ecosystem"

Superviseur de thèse :
  • Pr. Julien PENIN (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

It has been widely recognized that collaboration between public institutions, mainly universities and private organizations is necessary to foster innovation through the exchange of knowledge and technology. However, collaboration between universities and industries is not an easy task, especially because the two actors come from two very different worlds. Literature on intermediary actors of innovation have helped in understanding the role of intermediary organizations in facilitating interactions between different actors of innovation. In a university-industry context, the role of intermediaries such as Technology Transfer Offices (TTO's), Incubators, Collaborative Research Centers (CRCs)…have widely been studied. However, few studies have tried to provide a holistic view of the existing and emerging intermediaries in a university-industry context and how those actors co-exist and play a very distinctive role in facilitating interactions through the challenges of interacting. Our research aims at providing an integrated analytical framework depicting the role of intermediary organizations in reducing barriers of interactions between universities and industries. We will conduct a qualitative analysis on a sample of diverse intermediaries belonging of the Eurasanté Innovation Ecosystem located in Lille, France.

Contact :  stung[at]unistra.fr

WITTMER Arnaud  Sciences économiques

Titre de la thèse : "Impact des négociations d’entreprise - trois essais"

Superviseur de thèse :
  • Dr Bertrand KOEBEL (BETA)
  • Dr Isabelle TERRAZ (BETA)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

Cette thèse étudie les évolutions du niveau de négociation des accords d’entreprise de ces dernières décennies (de l’accord au niveau de la branche à l’accord au niveau de l’entreprise).
- Etude du lien entre le niveau de négociation des accords d’entreprise et les salaires.
- Etude du lien entre le niveau de négociation des accords d’entreprise et la productivité.
- Etude du lien entre le niveau de négociation des accords d’entreprise et le turnover.

Contact : arnaud.wittmer[at]unistra.fr

ZANELLO Vincent  sciences économiques

Titre de la thèse : "Les biens fondamentaux et la science économique. Questions sur le libéralisme, de la théorie à la pratique"

Superviseur de thèse :
  • Dr Herrade IGERSHEIM (BETA)
  • Dr Ariane DUPONT-KIEFFER (PHARE)
Ecole doctorale Augustin Cournot (ED221)

Résumé

Cette thèse étudie les enjeux normatifs des théories et des outils qui identifient des
besoins essentiels (basic needs). Son point de départ est le discours de Joan Robinson
(1903-1983) sur ce qu’elle appelle “la seconde crise de la théorie économique” et qui vient questionner la “souveraineté du consommateur”, ce principe normatif au coeur de la théorie néoclassique de l’allocation qui suppose que c’est l’individu qui est le plus à même de définir son intérêt. Confronté aux inégalités croissantes et à la consommation de masse, Robinson nous invite à questionner la signification d’un consommateur “souverain” dans une économie donnée et propose, notamment, sa remise en cause partielle pour insérer une distinction nécessaire entre des besoins essentiels et les autres.

La suite de la thèse proposera une discussion sur l’origine, la signification et l’usage de l’expression “souveraineté du consommateur” à laquelle s’oppose la logique des basic needs.

Une autre partie sera consacrée à l’hypothèse de “hiérarchie des besoins” dans la microéconomie postkeynésienne.

Contact : zanello[at]unistra.fr