AXE 1 : Comment penser et mesurer la société européenne ? Outils conceptuels, questionnements méthodologiques et intégration de recherches et théories.

Quelles sont les catégories, les mesures, les normes et les dispositifs en œuvre dans différents pays, à différents moments, par différents acteurs et organisations ? Comment les outils de comparaison peuvent-ils transcender les différences nationales ?

Responsables : Alice DEBAUCHE (SAGE), Jocelyn DONZE (BETA), Erik-André SAULEAU (iCube)

Présentation de l’axe

L'intégration de chercheurs de différentes disciplines travaillant sur la construction des sociétés européennes nécessite une stratégie spécifique pour partager et diffuser des outils conceptuels, méthodologiques et théoriques. L'objectif principal des travaux participant à cet axe est de stabiliser les définitions des concepts clés, partager les outils méthodologiques et promouvoir la réflexivité en mettant concepts et catégories en contexte et en les historicisant.

Cela implique de revenir non seulement sur les concepts et outils produits par les institutions, européennes et internationales, prêts à l'emploi tels que des enquêtes sociales, des données Eurobaromètre ou un large éventail d'indicateurs économiques, mais aussi sur les catégories et les méthodologies utilisées pour la recherche comparative en économie, en droit, en sociologie et en science politique, pour saisir les intérêts et conventions qui président à leur construction.

Pour faciliter l’émergence d’une pratique pluridisciplinaire et critique, s’appuyant sur le traitement des données, un focus particulier sera mis sur la science ouverte et sur la réutilisation des données collectées pour d’autres finalités. L’enjeu est alors de décrire quelles catégories sont définies, comment elles circulent, et comment elles sont redéfinies. La plateforme universitaire de données (PUD-S) proposée par la MISHA constitue un pilier de cette partie.

Cette réflexivité épistémologique sur les concepts, catégories et méthodologies produits par les « sciences de l'État » (droit, science politique, économie et sociologie notamment) permettra une distance critique avec les visions du monde que dirigeants politiques, fonctionnaires, mais aussi chercheurs ont contribué à co-construire.

Membres de l'axe 1

Chercheurs, enseignants-chercheurs et enseignants

  •  Spécialité : Droit de la Propriété Intellectuelle;
    Droit de l'informatique
  •  UMR : CEIPI
  •  Composante : CEIPI
  •  franck.macrez[at]ceipi.edu

Doctorants et Post-doctorants MAKErS

Ingénieurs de recherche