AXE 3 : Idées, actions collectives, savoir et modèles dans la construction de la société européenne

Quels sont les processus cognitifs, sociaux et institutionnels permettant de « faire société » ? Comment sont pensées les relations sociales et les enjeux sociaux et politiques ? Comment circulent ces formes d’identification et de cadrage des sociétés entre pays et régions ? Quels sont les effets de ces circulations sur leur internationalisation ?

Responsables : Anne FORNEROD (DRES), Magali GRAMMARE (BETA), Wiebke KEIM (SAGE)

Présentation de l’axe

Les recherches menées au sein de l’axe 3 s’intéressent aux processus de la construction de l’Europe par les idées, les savoirs et les modèles, les actions collectives et les organisations. Elles interrogent les catégories et les concepts qui sous-tendent la construction d’une pensée européenne et participent de sa singularité supposée (la raison publique et ses fondements philosophiques ; la pensée libérale ayant présidé à la construction de l’Europe ; le patrimoine culturel qui renvoie aux relations sacré/profane; les concepts de pluralisme et de diversité).

Elles étudient les différentes organisations, nationales ou européennes, perçues comme traditionnelles (syndicats, ONG, partis, entreprises multinationales) ou prétendues nouvelles (« société civile », réseaux et réseaux sociaux, think thanks et cercles intellectuels, etc.), les transformations de leurs répertoires d’action (dialogue social européen en mutations ; expérimentations électorales, dispositifs politiques..) et leurs contributions ou résistances aux logiques du benchmarking et du scoring, de la compétition et de la compétitivité des sociétés. Ces dispositifs sont organisationnels ou institutionnels, nationaux, transnationaux ou internationaux, et font l’objet d’appropriations, de détournements et de critiques divers.

Quant à la circulation des modèles et des savoirs, deux échelles complémentaires sont considérées : une circulation intra-européenne contribuant à un phénomène d’européanisation et une circulation au-delà des frontières institutionnelles de l’Europe pour saisir d’une part les rapports entre communautés épistémiques et scientifiques d’Europe et des continents dits du Sud, et d’autre part la circulation des idées favorisées par des organisations internationales ou extra-européennes.

Membres de l'axe 3

Chercheurs, enseignants-chercheurs et enseignants

  •  Spécialité : Droit de la Propriété Intellectuelle;
    Droit de l'informatique
  •  UMR : CEIPI
  •  Composante : CEIPI
  •  franck.macrez[at]ceipi.edu
  •  Spécialité : Sociologie du sport
  •  UMR : ES3
  •  Composante : Faculté des sciences du sport
  •  pichot[at]unistra.fr

Doctorants et Post-doctorants MAKErS

Ingénieurs de recherche