Projet indisciplinaire

Annonces de politique publique, transparence et responsabilité des institutions

Responsables : Philippe JUHEM, Maître de conférences en science politique à SAGE et Moïse SIDIROPOULOS, Professeur en sciences économiques au BETA

Démarrage du projet : mars 2021

Axe de recherche MAKErS : Axe 4 – Régulation de la société européenne

Résumé

L’objectif de ce projet de recherche est d’étudier les logiques d’action des institutions économiques et gouvernementales européennes en matière de politiques économiques, en analysant leurs annonces de politiques publiques et la communication institutionnelle qu’elles mettent en œuvre comme réponse au « déficit démocratique » supposé induit par l’indépendance de la Banque centrale européenne. La « responsabilité » de celle-ci face aux gouvernements est une réponse institutionnelle possible en contrepartie de son indépendance. Dans ce projet, l’interdisciplinarité permettra de relier, synthétiser et replacer dans un cadre systémique plus large les savoirs disciplinaires dans les domaines de la sociologie politique (et plus précisément le savoir sur les formes et les enjeux de la communication des institutions publiques, sur la structuration du débat public et sur les annonces des politiques publiques dans un univers électoral nécessairement concurrentiel) et de l’analyse monétaire et budgétaire en économie (et plus précisément le savoir sur les enjeux de la « responsabilité » de la banque centrale et des gouvernements européens en matière de politiques monétaires et budgétaires).

Principales orientations du projet de recherche

  • identifier les moments clés d’annonces politiques dans l’histoire de la construction européenne depuis la crise financière de 2008.
  • mener des recherches sur les annonces politiques à ces périodes charnières ayant conduit à une évolution institutionnelle majeure dans l’UE (quantitative easing, TSCG et Six Pack, plan Juncker, plan de relance pour l’UE actuellement en discussion).
  • définir un indicateur précis du poids des justifications de politique économique dans le débat public/politique et donc de la façon dont les électeurs les perçoivent. L'idée serait de comprendre quels cadrages journalistiques sur les décisions économiques (politiques monétaires, taux & QE, limitations budgétaires, etc.) sont produits par la presse et de voir quelles traductions dans le débat public ces annonces peuvent avoir.
  • identifier si ces périodes se caractérisent par un contexte économique qu’il faudra qualifier.
  • identifier les implications économiques de ces évolutions institutionnelles.